samedi 21 janvier 2017

Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces

Couverture Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces
Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces
de Jane Austen
Editeur : Le livre de poche
Poche : 192 pages

Inédites et passionnantes, les lettres de Jane Austen à ses trois nièces préférées dressent un portrait émouvant de l'auteur d'Orgueil et Préjugés.
Pour compléter cette correspondance, nous avons ajouté trois textes, écrits par les trois nièces de Jane à propos de leur tante. Ce sont des documents émouvants, décrivant son physique, ses habitudes, son caractère.
L'ensemble de ces textes et de ces lettres n'avait jamais été traduit en français. Il nous a semblé opportun de les réunir et ce sont certainement les derniers textes de Jane Austen qui nous restaient à découvrir.

  • Mon avis (en quelques mots) :
Je ne suis pas une Janéite pure et dure car je ne connais pas tout d'elle, mais j'aime beaucoup cette auteure que j'ai découverte grâce à « Orgueil et préjugés », comme beaucoup de fans ;) J'ai toute sa bibliographie dans ma bibliothèque, j'ai également lu « Lady Susan » et « Raison et sentiments ».

C'est donc avec impatience que j'attendais ce recueil de lettres au format poche, afin d'en savoir plus sur la personnalité de Jane Austen. Si son intimité est respectée et que l'on n'a pas forcément de détails, on aperçoit tout de même une partie d'elle, de sa façon d'être.

Dans la première partie du livre, nous retrouvons les lettres que Jane a écrites à ses nièces. Avec Anna, elle parle surtout des romans de la jeune femme, lui donne des conseils. Elle est gentille, jamais condescendante. Quant aux lettres adressées à Fanny et Caroline, on y retrouve plutôt des échanges concernant leur quotidien et la famille.
Dans la deuxième moitié du livre, on retrouve une lettre que Cassandra (la soeur de Jane) a écrite à Fanny après la mort de Miss Austen, ainsi que le témoignage de Cassandra pour la première biographie de l'auteur. On sent que Cassandra aimait profondément sa soeur. Il y a également une lettre de Fanny (qui m'a surprise !) et d'Anna.
La mort de Jane est bien sûr abordée, et cela m'a rendue un peu triste. Jusqu'au bout elle a tenté d'être discrète, de prendre le bon côté des choses et a pris soin de ne pas importuner sa famille, quand bien même elle devait beaucoup souffrir.

Avec ce livre on a l'impression de connaître un peu mieux Jane Austen. C'était une femme brillante, douce, modeste, bienveillante... et bien plus encore.

jeudi 19 janvier 2017

Même pas peur

Couverture One, tome 1 : Même pas peur 
One, tome 1 : Même pas peur
de Jacinthe Nitouche
Editeur : Hachette
Collection : Blackmoon romance
Broché : 296 pages

On se retrouvera. C’est une évidence. Sacha et Charlie croyaient à ces derniers mots échangés juste avant que Charlie déménage. Voisins et meilleurs amis, ils se doivent leurs plus beaux souvenirs et une complicité sans faille qui a rythmé leur enfance et leur adolescence. Sans que rien ne vienne faire de l’ombre à leur rôle de frère et sœur protecteurs, à la relation fusionnelle qui les lie et que personne ne semble comprendre. Alors, quand Charlie cesse de donner des nouvelles du jour au lendemain, la tristesse de son départ fait place chez Sacha à l’interrogation, puis à la colère. Quand elle revient au bout de deux ans sans prévenir, les deux amis de toujours sont réduits à deux étrangers. À l’aube de leur entrée dans la vie adulte, Sacha pensait avoir réussi à oublier celle qui l’a hanté pendant tout ce temps. Mais il s’est menti : il n’a rien oublié, ni le manque ni l’absence. Ni rien de tout ce qui fait que leur relation ne peut s’arrêter ainsi…

  • Mon avis :
Charlie et Sacha se connaissent depuis l'enfance, depuis qu'ils ont 8 ans, lorsque Charlie a emmenagé avec son père dans la ville de Sacha, où il vit avec ses parents. Lorsqu'ils ont eu 16 ans, Charlie a été contrainte de partir pendant deux ans. Aujourd'hui elle est de retour après presque un an sans donner de nouvelles. Au départ, Sacha est furieux et ne veut pas lui parler... toutefois, leur amitié est tellement forte qu'ils reviendront l'un vers l'autre, non sans difficultés.

Le récit alterne selon les deux points de vue de nos héros, et on navigue entre le présent et les flash-back. La structure du récit peut paraître frustrante, mais pourtant pas du tout ! C'est un vrai plaisir de suivre d'un côté Sacha, de l'autre Charlie, cela permet de découvrir leurs sentiments. Il en va de même pour le récit alternant entre le "présent" (en 2002) et le passé, c'est un procédé que j'adore, qui permet de mieux comprendre les héros.

J'ai adoré cette histoire ! L'amour a certes sa place (on s'en doute dès qu'on lit le résumé) mais celui-ci prend racine dans un profonde amitié. Charlie et Sacha ont une relation particulière, fusionnelle, sincère, avec ses hauts et ses bas. J'ai aimé le fait que tout ne soit pas parfait, cela leur donne une dimension encore plus réelle, encore plus crédible. Nos héros sont touchants, attachants, et j'ai adoré les suivre. D'ailleurs, la fin m'a laissée complètement sur ma faim !

En conclusion, « Même pas peur » a été une très bonne découverte. L'auteur nous offre une belle histoire pleine d'émotions, avec des personnages très touchants. Le tome 2 intitulé « Te respirer » sera disponible dès le mois de mars 2017.


mercredi 18 janvier 2017

Rouge bonbon

Couverture Rouge bonbon
Rouge bonbon
de Cathy Cassidy
Editeur : Nathan
Broché : 224 pages

Depuis que son père a quitté sa mère, Scarlett, 12 ans, refuse de lui parler. Mais après avoir été une nouvelle fois exclue d'un collège, elle est envoyée vivre chez lui, en pleine campagne irlandaise, et doit cohabiter avec une belle-mère et une demi-soeur. Alors qu'elle pense mourir d'ennui, elle rencontre Kian, un mystérieux garçon.

  • Mon avis :
J'aime beaucoup Cathy Cassidy. J'ai dévoré chaque tome de sa saga « Les filles au chocolat », j'ai beaucoup aimé « Aux délices des anges » (mon avis ici) ainsi que « Miss pain d'épices » (mon avis par là). C'est donc avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce nouvel ouvrage de l'auteur : « Rouge bonbon ».

Une fois de plus, Cathy Cassidy nous offre un roman avec une héroïne touchante, qui mûrit et trouve sa voie (même si ce n'est pas un chemin facile). Le tout est mené d'une plume accessible et agréable à lire. Les pages ont défilé très vite, à tel point que je l'ai lu d'une seule traite.

Scarlette, douze ans, vit avec sa mère à Londres depuis que son père les a quittées. Il vit désormais en Irlande avec sa nouvelle compagne. Depuis le divorce de ses parents, Scarlette enchaîne les bêtises et les renvois. Sa mère ne trouve plus de solution et décide de l'envoyer vivre chez son père en Irlande.

Au départ, j'ai eu un petit peu de mal avec le personnage de Scarlett. On découvre une jeune fille égoïste, en colère, sans cesse dans le conflit et qui, clairement, n'a pas envie de s'en sortir. Toutefois, j'ai fini par m'attacher à Scarlett. C'est une petite fille dont les rêves ont été brisés lorsque ses parents ont divorcé. Je trouve qu'au final, ils ont mal géré la chose, en lui enlevant beaucoup de choses. Ils ne s'en sont pas rendus compte et au final, je pense que c'est le cas de beaucoup de divorce. C'est un moment douloureux pour tous, pas seulement pour le couple, et il faut arriver à composer avec toutes les nouvelles variables de la vie. Malheureusement, Scarlett a très mal vécu tout cela et depuis presque deux ans c'est la descente aux enfers pour elle.

Il y a deux petits "reproches" que je peux faire. Le premier, c'est le déclic de Scarlett qui est trop soudain à mon goût. Toutefois, je pense que c'est dû au fait que je suis une lectrice adulte. Je suis certaine que les jeunes lectrices ne seront pas spécialement perturbée par ce revirement un peu trop rapide dans la psychologie du personnage principal.
Le deuxième, c'est le fait que Scarlette se conduit et réfléchit davantage comme une jeune fille de 15/16 ans, plutôt que comme une pré-adolescente de 12 ans. Parfois, cela m'a un peu dérangée.

Pour conclure, j'ai passé un bon moment avec ce nouveau roman de Cathy Cassidy. C'est un chouette livre que je conseille aux jeunes lectrices encore au collège. Je dirais aux alentours de 11/13 ans. Je pense qu'elles pourront aisément s'identifier à Scarlett, même si elles n'ont pas la même vie ni les mêmes soucis (il faut avouer que chez Scarlett, c'est assez rock'n'roll !).



Cette lecture fait partie du challenge mystère organisé par Froggy :

Photo 

mardi 17 janvier 2017

Top Ten Tuesday [81]


Le "Top Ten Tuesday" est un rendez-vous à la base lancé par The broke and the bookish, et il est repris en français par Froggy. Chaque semaine, un nouveau thème est proposé pour la liste du top 10.

Cette semaine, le top 10 est le suivant :

Les 10 personnages que vous embarqueriez avec vous dans votre équipe en cas d'apocalypse 

Couverture Mercy Thompson, tome 6 : La marque du fleuve Couverture Anita Blake, tome 02 : Le Cadavre rieur
Mercy Thompson, parce qu'elle a toujours un tour dans son sac.
Anita Blake, parce qu'une nana qui contrôle les morts, ça peut être utile, surtout si c'est une apocalypse... zombie ! 
Harry Potter, pour sa magie. 
Percy Jackson, car un demi-dieu ça peut toujours servir !

Couverture Sorceleur, tome 2 : L'épée de la providence Couverture Le Cycle des démons, tome 1 : L'Homme rune
Geralt de Riv, là aussi, pour me défendre ! Il manie l'épée et la magie comme personne. 
N'importe quel membre de la Confrérie de la dague noire, pour surveiller et défendre le camp pendant la nuit. 
Kate Daniels, qui a l'habitude des mondes apocalyptiques où aucun ordre ne règne vraiment. 
Arlen, l'Homme rune, pour me protéger d'éventuels démons (après tout, on n'a pas précisé de quel genre d'apocalypse il s'agit lol) 


Couverture Gone, tome 1 Couverture La Citadelle des ombres, tome 1 / L'Assassin royal, première époque, tome 1
Sam de Gone, parce qu'il a vu le pire ! 
Fitz, pour me raconter toutes ses aventures pendant les longues soirées ou les longues marches. 

Pennyroyal Green, tome 3 : Rosalind, femme de passion

Couverture Pennyroyal Green, tome 3 : Rosalind, femme de passion 
Pennyroyal Green, tome 3 : Rosalind, femme de passion
de Julie Anne Long
Editeur : J'ai lu
Collection : Aventures et passions
Poche : 384 pages
Prix : 7.40 €

Quelle est cette femme mystérieuse qui souhaite rencontrer le capitaine Chase Eversea au Montmorency Museum de Londres ? Poussé par la curiosité, Chase se rend au rendez-vous et reconnaît... l'envoûtante Rosalind March, veuve de son ancien colonel, qu'il a connue à Bruxelles à l'époque où elle n'était qu'une jeune fille naïve et imprudente.
Aujourd'hui elle sollicite son aide pour élucider la disparition de sa soeur. Chase accepte à contrecœur. Il a de bonnes raisons de se méfier de Rosalind. N'a-t-elle pas fréquenté des espions français avant la bataille de Waterloo ? Et surtout, depuis toujours, il y a entre eux ce désir qui brouille les cartes et les met en danger.

  • Mon avis :
J'avais beaucoup aimé le premier tome « Au risque du plaisir », mais le second opus de la saga, « Pour un simple baiser », m'avait un peu déçue. Ne voulant pas rester sur un avis mitigé, j'ai voulu tenter le coup avec le troisième tome « Rosalind, femme de passion » . Malheureusement, cela n'a pas été concluant.

Chase est envoyé à Londres par sa famille afin de vérifier si un cousin lointain peut devenir pasteur de Pennyroyal Green. C'est alors qu'un messager lui donne une note, lui donnant rendez-vous dans le Montmorency Museum. Chase s'y rend et y découvre Rosalind March, veuve du Colonel March, son ancien ami. La jeune femme lui demande de l'aide pour retrouver sa soeur qui a été accusée de vol, enfermée à la prison de Newgate, et qui a disparu depuis plusieurs jours. Chase veut d'abord refuser, mais il fini par accepter.

L'intrigue de ce roman est, au départ, très bonne. Je m'attendais à une histoire palpitante et une enquête prenante. Malheureusement, si les idées sont bonnes, le tout est vraiment mal fait. Le récit devient soporifique, je me suis vraiment ennuyée.
De plus, j'ai trouvé que les nombreux flashbacks sont assez mal gérés et arrivent comme un cheveu sur la soupe. Par conséquent, le récit est alourdit et cela rend la lecture beaucoup moins fluide. Il en va de même avec les scènes osées, qui surviennent vraiment n'importe quand entre nos deux héros. J'ai eu l'impression que l'auteur ne savait pas où les mettre dans son intrigue, et que du coup, elle les avait posées au hasard dans les chapitres.

Individuellement, les personnages sont plutôt intéressants au départ. Toutefois, comme l'histoire, ils ont fini par me lasser. Leur relation est, à mon sens, sous exploitée. J'ai également ressenti la même chose pour leur relation avec Liam, où il y avait matière à faire quelque chose de très très émouvant.
Chase est est un vétéran de la guerre, j'ai aimé son côté patriote et l'ensemble de sa personnalité. En revanche j'ai beaucoup moins accroché avec Rosalind que j'ai trouvée fade.

Pour conclure, après deux déceptions, je pense arrêter là avec cette série. « Rosalind, femme de passion » est un troisième tome qui contient de bonnes idées et une intrigue prometteuse, mais j'ai fini par terriblement m'ennuyer.

Retrouvez la fiche du livre, ainsi que tous les titres de la collection Aventures & Passions, en cliquant sur le logo ci-dessous :
www.jailupourelle.com/

Cliquez sur les couvertures ci-dessous pour retrouver mon avis sur les tomes précédents :
Couverture Pennyroyal Green, tome 1 : Au risque du plaisir Couverture Pennyroyal Green, tome 2 : Pour un simple baiser

lundi 16 janvier 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? [141]


D'après une idée de Malou, chaque lundi nous faisons découvrir nos lectures de la semaine passée, et celles que l'on va lire dans la semaine. Un post le lundi donc, pour "papoter" un peu de tout ça :) 
Le rendez-vous est fixé chez Galleane.


  • Ce que j'ai la semaine passée :

Couverture Un manoir pour refuge, tome 1 Editions Rebelle (Chimères) 2016Couverture Du fond de mon coeur : Lettres à ses nièces Editions Le Livre de Poche (Biblio) 2017
Un manoir pour refuge : J'ai bien aimé ma lecture, mais je n'ai pas été totalement convaincue.
Du fond de mon coeur : Un livre que j'attendais en poche avec impatience. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur Jane Austen, sa vie et son caractère.


  • Ce que je lis en ce moment :

Couverture Havrefer, tome 2 : La Couronne Brisée Editions Milady 2016Couverture Neon Dreams, tome 3 : Missing Dixie Editions Harlequin (&H) 2016

  • Ce que je vais lire la semaine prochaine :

Si j'ai le temps je voudrais lire :
Couverture Rouge bonbon Editions Nathan 2016Couverture Les Dolce, tome 2 : Les cinq secrets Editions Pocket (PKJ) 2016