samedi 15 avril 2017

Les lettres de Rose

Couverture Les lettres de Rose
Les lettres de Rose
de Clarisse Sabard
Editeur : Charleston
Poche : 512 pages

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arriere grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

  • Mon avis :
Lola est une jeune femme de vingt-sept ans qui se cherche et en proie à un sentiment d'échec. Elle vient d'être larguée (par sms !) par son petit ami Peter, et elle rêve de trouver le boulot idéal (bosser dans une librairie). Lola a été adoptée à l'âge de trois mois et cela n'a jamais été un secret. Sa vie va basculer lorsqu'elle reçoit l'appel d'un notaire dans le petit village d'Aubéry qui l'informe que sa grand-mère Rose Garnier est décédée et qu'il faut régler sa succession. Notre héroïne se rend donc à Aubéry, prête à en savoir plus sur sa famille et ses racines. Toutefois, cette découverte ne sera pas simple et va prendre des chemins assez inattendus.

J'ai adoré suivre le destin de Lola, de sa grand-mère Rose et de son arrière grand-mère Louise. Les aïeuls de notre héroïne principale ont traversé les deux Guerres Mondiales ainsi que les crises personnelles et familiales. Le roman alterne donc entre les moments dans le présent avec Lola, et ceux à diverses périodes dans le passé.
Les descriptions sont justement dosées, très cinématographiques, j'ai aisément imaginé les lieux. L'auteur m'a transportée à travers les époques avec une grande facilité. C'est fluide, c'est prenant, et elle m'a complètement captivée jusqu'à la dernière page. J'ai dégusté chaque chapitre.

Les deux aïeuls de Lola sont deux femmes fortes, même si elles sont différentes. J'ai été très touchée par Louise, qui a su s'émanciper de sa condition et s'en sortir, même si elle fait pas mal d'erreurs par la suite. J'ai également adoré Rose, sa part de fragilité. Les terribles choses qu'elle a vécues ont fait d'elle la femme qu'elle est devenue par la suite.
Lola est une jeune femme douce et gentille, souvent indécise. Elle était simplement spectatrice de sa vie, et en déterrant les secrets et en découvrant le passé de ses ancêtres, ça lui donne le courage de devenir enfin actrice de sa propre destinée.

Pour conclure, « Les lettres de Rose » a été un véritable coup de coeur. Je ne connaissais pas la plume de Clarisse Sabard et je suis conquise. Elle nous offre un roman émouvant et captivant. Cette histoire m'a trotté dans la tête un bon moment après la lecture, comme si j'avais été envoûtée. J'ajouterai que j'ai adoré l'épilogue, qui est la conclusion magnifique d'un livre exceptionnel.

Petite note plus personnelle :
« Les lettres de Rose » est le premier livre que j'ai lu pendant ma convalescence, et il m'a fait un bien fou. Le roman avait une "pression" supplémentaire, une mission hautement importante : me distraire et me changer les idées par rapport à mon opération qui ne s'est pas très bien passée. Clarisse Sabard a réussi haut la main, je suis ravie d'avoir découvert son roman à ce moment-là de ma vie.

Un petit mot sur la nouvelle "Lola" :
C'est une petite douceur, une nouvelle à lire pour prolonger le plaisir d'être avec les personnages de l'auteur. Cette petite histoire est pleine d'émotion, tout comme le roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire