vendredi 8 septembre 2017

Les soeurs du Nightingale

Couverture Nightingale, tome 2 : Les soeurs de Nightgale 
Nightingale, tome 2 : Les soeurs du Nightingale
de Donna Douglas
Editeur : Charleston
Poche : 594 pages

Pour les élèves infirmières à l'hôpital Nightingale, les soeurs des services sont sans coeur et effrayantes et avec de remarquablement hauts standards. Mais les soeurs ont leurs propres problèmes... VIOLET La nouvelle soeur du quart de nuit n'est pas ce qu'elle semble être. Qui est-elle et quel sombre secret dissimule-t-elle ? Alors que le mystère s'épaissit, soeur Wren est déterminée à découvrir la vérité. DORA L'élève infirmière à du mal avec son propre secret et son chagrin pour Nick, l'homme qui s'est enfui. Un nouveau venu au service fait naître la possibilité de lui redonner le sourire. Mais peut-elle se remettre si aisément de Nick ? MILLIE La camarade de classe de Dora est aussi déchirée entre les deux hommes de sa vie. Mais une amitié inattendue avec un patient âgé lui fait remettre en cause où son coeur, et son avenir, se trouvent réellement. Alors que la nation est en deuil du Roi George V, il semble que jamais plus rien ne sera comme avant, particulièrement pour les femmes du Nightingale.

  • Mon avis :
Nous retrouvons nos héroïnes : Millie, Dora et Helen, qui entament une autre année de leur formation en tant qu'apprenties infirmières. Le prestigieux hôpital de Londres, le Nightingale, a toujours des secrets à nous révéler. J'ai adoré retrouver les filles, je trouve que ce sont des personnages géniaux.
Une nouvelle soeur qui fait également son entrée : Violet Tanner. Son histoire personnelle nous intrigue et lorsqu'elle nous est révélée complètement, on ne fait que l'aimer encore plus.

Les trois jeunes filles sont issues de milieux sociaux différents et elles ont des caractères bien distincts. Leurs différences enrichissent clairement le récit, tout comme les personnages secondaires que l'on suit dans ce second opus (je pense notamment à Soeur Wren qui a un rôle plus important et que l'on adore détester, Soeur Violet qui est très émouvante, ou encore Ruby que l'on a envie d'étrangler, si si !).

Dora est une gentille fille issue de la classe moyenne de l'East End. Elle n'a pas vraiment les moyens de suivre cette formation mais elle est prête à tout pour quitter son foyer et réussir. Depuis la disparition de son beau père, sa famille est dans une très mauvaise passe financièrement parlant. Dora doit aussi faire face à des déconvenues amoureuses.
Millie est l'enfant unique d'un comte et voudrait fuire le mariage et les responsabilités familiales. Un peu frivole au début du premier tome, elle fini par prendre conscience de la réalité et s'assagit, notamment grâce à Dora. Sa vie avec son fiancée va quelque peu se retrouver bouleversée dans ce deuxième tome.
Helen est la fille de Constance Treymane, qui siège au conseil d'administration de l'hôpital. Sa mère est un vrai tyran et tente de régenter toute la vie d'Helen. Toutefois, Helen a réussi à s'émanciper un peu du joug de sa mère notamment grâce à Charlie. Il est dommage qu'on la voit un peu moins dans ce tome, j'espère qu'on va la "fréquenter" un peu plus dans la suite des aventures des Soeurs du Nightingale.

Nous retrouvons cet aspect historique si bien traité par l'auteur. On en apprend beaucoup sur la vie des infirmières au XXe siècle. C'est très enrichissant et hyper intéressant. Le roman nous plonge totalement dans l'ambiance de l'époque avec ses mœurs particulières. Dans ce deuxième tome la Seconde Guerre Mondiale se profile, et on sent que des heures sombres se préparent pour nos héroïnes. C'est terrible !


En conclusion, Donna Douglas nous offre un deuxième tome largement à la hauteur du premier. « Les soeurs du Nightingale » m'a passionnée de la toute première page, jusqu'au final. Je suis ravie que cette suite soit un coup de coeur, au même titre que « Les filles du Nightingale », et j'ai hâte de pouvoir lire le troisième tome.
Si vous ne connaissez pas cette saga et que vous aimez Downton Abbey, Grey's anatomy et Call the midwife, FONCEZ !

Afficher l'image d'origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire