mardi 21 novembre 2017

Batman, la Cour des Hiboux

Couverture Batman (Renaissance), tome 1 : La Cour des HibouxCouverture Batman (Renaissance), tome 2 : La nuit des hiboux
Batman, la Cour des Hiboux (volumes 1 et 2)
Editeur : Eaglemoss
Comics : 176 et 208 pages

Après une longue période d'absence, Bruce Wayne est de retour sous le masque de Batman, à la poursuite d'un mystérieux tueur en série aux allures de hibou, et dont la prochaine cible n'est autre que... Bruce Wayne. Plus il progresse dans son enquête, plus le Chevalier Noir rassemble d'éléments sur les motivations de son ennemi. Il découvre alors une sombre vérité mêlant la famille Wayne aux fondations troubles de Gotham City.

  • Mon avis (en quelques mots)
L'histoire est très prenante, j'ai lu les deux comics à la suite (c'est d'ailleurs pour ça que j'ai décidé de ne pas faire une chronique pour chacun). Cette histoire de Cour des Hiboux est bien faite et nous permet de remonter presque jusqu'aux origines de Gotham City. Les deux sont liées, presque indissociables. Comment Batman va-t-il réussir à les faire plonger ? Et le peut-il vraiment à lui tout seul ?
La fin du deuxième volume nous propose trois chapitres liés aux Hiboux, mais qui ne font pas partie de l'intrigue de ce comics, du moins de façon linéaire. Le premier concerne le père d'Alfred, et j'ai adoré cette incursion dans le passé. L'histoire sur Freeze arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, tout comme celle d'Harper Row. Toutefois, j'ai apprécié ces deux chapitres, quand bien même on est surpris de les trouver là.

Graphiquement, pour moi, c'est très réussi. Les couleurs sont certes plutôt sombres, mais c'est à l'image de Gotham City et à l'univers de Batman en général.

Pour moi, c'est un vrai p'tit coup de coeur. Il n'est pas nécessaire d'être un fan pur et dur de Batman pour apprécier cette histoire. Je dirais que, du moment qu'on connaît les bases de l'univers, ça se lit tout seul ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire